Historique

Le Noyau est créé en 1988, par Claire de Plaen dont le fils subit une lésion cérébrale suite à une opération a priori bénigne.

En 1982, pour répondre à un manque de structure en Région Wallonne, elle crée d’abord le Ressort, un centre de jour pour les personnes atteintes d’une lésion cérébrale et pouvant être une réponse à la sortie de l’hôpital. C’est d’ailleurs, encore aujourd’hui, le seul centre spécifiquement dédié à la cérébrolésion en Région Wallonne.

Malgré tout, avoir un endroit spécifique dans lequel des personnes cérébrolésées telles que son fils sont prises en charge, n’est pas suffisant. Elle crée alors Le Noyau, un espace au sein duquel les familles se rassemblent. Elles peuvent alors LUTTER ENSEMBLE, communiquer et vivre ensemble cet événement qui, lorsqu’il se vit dans la SOLITUDE et le renfermement, peut devenir  rapidement source d’autres drames.

 

D’une expérience douloureuse, faire naître l’espoir par un combat acharné dans le désert de la réinsertion humaine et sociale. Claire De Plaen

Au fil des années
  • 1997– Premier congrès : Le Traumatisme crânien, cet inconnu ».
  • 1999– Création de la BIF (Confédération Européenne des associations de Familles
  • 1999 – Colloque « Le Traumatisme Crânien » à Charleroi en partenariat avec Horizon 2000 dans le cadre du salon Handicom.
  • 2000 – Congrès à Ottignies « De l’accident à l’indemnisation, quel parcours !
  • 2003 – Congrès à Ottignies « Usagers Faibles…Traumatisme crânien… Réalités de notre temps.
  • 2004– Etablissement d’une filière de soins adaptées pour les personnes en État neuro-végétatif et /ou pauci-relationnel. Le Noyau est un des membres fondateurs du groupe de réflexion ayant mené à la filière officielle.
  • 2005– Conférence à Arlon, à la clinique Saint Joseph, « – Traumatisme Crânien Impact au quotidien »
  • 2007– Colloque « Le Traumatisme Crânien : quel vécu au Quotidien ?, organisé en collaboration avec Horizon 2000, le centre de jour « Le Ressort » et le Centre Neurologique William Lennox.
  • 2008– Mise en place d’un groupe de travail dans la poursuite des Etats Généraux de la personne Handicapée. Ce groupe, coordonné par le Noyau rendra un livre blanc sur les besoins de la personne traumatisée crânienne et sa famille.
  • 2008– Intégration de 4 membres du CA du Noyau dans les commissions sub-régionales de L’AWIPH.
  • 2016– Conférence « Le traumatisme crânien, ce handicap invisible et spécifique